TrackMania : la série devient un jeu-service, pour le meilleur et pour le pire

Sponsorisé
Aucun commentaire
3,161 vues
Publicité

 

En juillet, un nouvel opus de la série TrackMania est sorti sur PS4, xbox, PC et mac : TrackMania. Si le nom n’est pas très original, ce jeu se démarque vraiment de ses prédécesseurs, autant sur le plan technique, du gameplay, que sur le plan du modèle économique. Tout change, sauf la recette qui a fait le succès de la série et qui va faire son succès sur la scène esport aujourd’hui et dans les années à venir. 

La série de jeux de course TrackMania

Développé en 2003 par Nadeo, le premier jeu TrackMania se voulait déjà acteur de la performance. Entre courses chronométrées sur lesquelles ont veut toujours s’améliorer et éditeurs de maps permettant de créer les circuits de ses rêves, la recette du succès a pris très rapidement.

Une dimension esport qui va grandir avec la série des Nations où les décors sont réduits et où on laisse place à la performance et aux circuits compliqués à finir. Le tout dans une ambiance bonne enfant et de coopération, toujours présente aujourd’hui.

Le TrackMania de 2020

Ce nouveau jeu est développé par Nadeo et par l’équipe à l’origine des meilleurs jeux de la série ; il est édité par Ubisoft. Il se veut comme la suite de l’historique série Nations de TrackMania et est sorti ce premier juillet 2020.

A l’arrivée du jeu, la critique a été plutôt bonne envers le jeu : 15/20 pour jeuxvideo.com, un metascore de 75 sur metacritic et un 7/10 pour Gamekult. Un jeu qui, s’il ne révolutionne pas la série, remet au goût du jour un moteur technique qui se faisait vieillissant et qui va permettre de faire des mises à jour régulières.

L’esport est d’ailleurs en pleine expansion, beaucoup d’entreprises organisent et supportent des compétitions : marques high-tech comme Intel, Corsair, marques de lunettes comme Gunar, casinos en ligne, banques, assurances et même plateformes de cryptomonnaies ! Un jeu qui veut rester esport avec l’organisation de compétitions officielles comme l’Open Grand League ou encore la ZrT TrackMania Cup qui se déroule en ce moment même !

Les jeux en ligne de manière plus générale sont également de plus en plus convoités et appréciés. Si l’on prend l’exemple des jeux de casinos, du fait des nouvelles réglementations en matière de sécurité de chacun, les joueurs de casinos s’orientent plus facilement vers des parties de poker, de blackjack, de roulette ou autres machines à sous par exemple, en ligne, et se déplacent moins vers des casinos physiques traditionnels. Cela ne comporte pas un inconvénient puisque de nombreux casinos offrent la possibilité de jouer à des jeux de casino en direct, comme dans un véritable casino avec la possibilité de voir le croupier en direct et de chatter avec les adversaires qui se trouvent à la même table notamment.

Ces offres de jeux de casino en direct permettent aux amateurs de casino de jouer depuis chez eux et de vivre le frisson du jeu tout en restant chez eux. Les développements dans ce type de jeux sont devenus monnaie courante notamment grâce aux avancées technologiques avec le direct ou la réalité virtuelle, et cela n’est pas sans plaire aux joueurs !

Un jeu qui va fonctionner sur la durée

Si le jeu s’appelle simplement TrackMania (comme le premier jeu), c’est qu’il est probablement destiné à être un jeu-service : un jeu qui ne change jamais mais qui reçoit des mises à jours régulières. Un jeu-service qui l’est vraiment puisque le modèle économique lui aussi change : il n’est plus possible d’acheter le jeu définitivement. Il y a désormais plusieurs offres avec plus ou moins d’avantages :

  • Offre Starter (gratuite) : courses accessibles, éditeur de map limité, quelques serveurs de jeu
  • Offre Standard : tous les avantages précédents plus la création de maps de façon illimitée et l’accès aux compétitions hebdomadaires et mensuelles
  • Offre Club : tous les avantages précédents plus l’accès à la customisation de la voiture et aux clubs : courses, skins, compétitions, etc.

Pour ceux ne pouvant s’offrir une édition Standard ou Club, vous pouvez toujours télécharger des circuits et les installer en local dans le jeu pour y jouer.

De nouveaux environnements

Alors que les précédents titres se restreignaient au niveau des différents environnement, n’ayant que la route classique, l’herbe ainsi que la terre, le nouveau TrackMania va plus loin. Il garde la route classique, transforme la terre en terre battue mais rajoute le sable ainsi que la glace !

Avec énormément de nouveaux blocs, l’éditeur de maps va offrir de nouvelles possibilités, encore plus qu’avant car la taille de la carte a été doublée ! Également, on note l’apparition de nouveaux blocs : le propulseur rouge (un propulseur plus puissant que le jaune qui existait déjà), le bloc ralenti, le bloc fragile (si vous taper des murs la voiture s’abîme et roule moins vite), le bloc réinitialisation (enlève tous les effets de la voiture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Publicité

Autres Actu :

Publicité

Jeux Aléatoires :

Publicité