À La Recherche Du Réalisme Dans Les Jeux Vidéo : Challenges Et Avancées

Sponsorisé
1 Commentaire
4,520 vues
Publicité

Le réalisme dans les jeux vidéo : quels sont les critères d’appréciation et les progrès effectués ?

Les jeux vidéo sont des options de divertissement qui permettent aux joueurs de s’amuser en agissant à leur guise dans un environnement virtuel conçu à cet effet. Depuis plus d’une dizaine d’années, l’industrie des jeux vidéo connait un essor fulgurant. Ce succès s’explique par la volonté des développeurs de satisfaire davantage leurs joueurs et se traduit par la production de jeux de plus en réalistes. Pour réaliser cela, ils ont recours à un certain nombre de méthodes et techniques. Si vous désirez en savoir plus la question du réalisme dans les jeux vidéo ainsi que les progrès effectués en la matière, cet article devrait vous intéresser. Focus !

Le réalisme dans les jeux vidéo : les critères d’évaluation

Les amateurs de jeux vidéo sont à la recherche d’expériences ludiques de plus en plus réalistes et immersives. Le réalisme constitue donc aujourd’hui un argument marketing de taille poussant les développeurs à rendre leurs produits toujours plus réels pour les joueurs. Pour apprécier le réalisme d’un jeu vidéo, il faut prendre en compte les critères suivants : les graphismes, les sons, les scénarios proposés ainsi que d’autres éléments.

Les graphismes des jeux sont intimement liés aux images et sont très importants puisqu’ils constituent le premier élément sur lequel les joueurs émettent leurs jugements. En proposant aux joueurs des graphismes proches de la réalité, les éditeurs accentuent leur submersion dans les univers respectifs des jeux. Les développeurs mettent alors un accent particulier sur la reproduction pointue des décors et des structures architecturales de leurs jeux. Qu’il s’agisse des FPS, des meilleurs jeux vidéo d’action aventure ou de jeux de casino en ligne, les joueurs auront donc l’impression de se retrouver dans un environnement plus ou moins proche de la réalité. En ce qui concerne les deux autres critères d’évaluation, il faut pouvoir bien les apprécier. Dans un jeu vidéo, les sons peuvent retranscrire les sonorités provenant du monde réel. Dans ce cas, on peut retrouver plusieurs acoustiques comme les bruits d’une ville ou des armes à feu, les cris des oiseaux et bien d’autres encore. Quant aux scénarios, s’il est vrai que les jeux vidéo embarquent les joueurs dans des univers fictifs, ils peuvent les rapprocher de la réalité en situant l’action dans une époque précise.

Les procédés utilisés pour l’amélioration du réalisme dans les jeux vidéo

Les progrès réalisés dans les domaines de la science et de la technologie ont conduit au développement de différents procédés dont l’apparition a complètement révolutionné l’industrie des jeux vidéo. En effet, grâce à ces nouvelles techniques innovantes, les développeurs ont la possibilité d’immerger encore plus les joueurs dans l’environnement du jeu. Ces technologies permettant de rendre le monde virtuel beaucoup plus convaincant sont entre autres la réalité augmentée, la reconnaissance faciale, la synthèse d’images tridimensionnelles ou 3D, la réalité virtuelle et le ray tracing.

La synthèse d’images tridimensionnelles ou 3D

La synthèse d’images tridimensionnelles ou 3D est un ensemble de procédés qui permet de représenter grâce à un ordinateur des objets en perspective. Avant qu’elle ne soit popularisée dans les années 90 par des studios d’animation tels que Pixar, Disney et Dreamworks, la technique de synthèse d’images 3D était peu utilisée dans l’industrie des jeux vidéo. Pour cause, les moyens technologiques de l’époque ne permettaient pas de faire tourner les jeux vidéo en trois dimensions. Cependant, cette situation va changer avec la sortie en 1993 du jeu Doom considéré comme étant l’un des premiers jeux vidéo conçus avec des graphismes en 3D immersive. Convaincus par les effets réalistes de ce jeu, ainsi que par le succès phénoménal et instantané apporté par cette technique, les éditeurs, vont l’adapter aux exigences de leur secteur et essayer d’obtenir la meilleure qualité d’image possible. Cela va se traduire par la nette amélioration des graphismes de leurs jeux au fil des ans.

Cette innovation va aussi toucher l’univers du casino en ligne avec l’apparition des machines à sous 3 D. Très immersives, ces options de divertissement gratuites et sans téléchargement permettent aux joueurs d’essayer des jeux de casino en ligne réalistes et palpitants. Cela sera pareil sur les jeux de table où les utilisateurs ne verront pratiquement aucune différence entre les tables de jeu virtuelles et celles physiques. Vous pouvez aisément vérifier tout cela en vous rendant sur un site de qualité comme Winoui Casino pour tester ces options de divertissement. Bonne nouvelle, Winoui Casino offre des bonus impressionnants et propose un large éventail de types de jeux 3D à jouer. Avec sa générosité et sa vaste ludothèque, Winoui Casino vous donnera toute la latitude d’apprécier à quel point cette technique visuelle a été perfectionnée de nos jours par les concepteurs de jeux. Le meilleur est pourtant que la 3D n’est que le début des prouesses réalisées pour pousser le réalisme au bout dans l’univers du gaming.

Le ray tracing

Le ray tracing est une technique de calcul d’optique par ordinateur qui permet de reproduire le comportement physique de la lumière afin d’offrir aux joueurs et créateurs un rendu graphique plus réaliste et immersif. Cette technique intervient surtout pour rendre le monde d’un jeu vidéo plus naturel en ce qui concerne la gestion des lumières et des ombres. Technologie assez gourmande en matière de puissance de calcul, le ray tracing nécessite des ressources considérables pour sa mise en œuvre. Les studios disposant des moyens suffisants arrivent à le calculer en temps réel, ce qui permet d’améliorer le niveau de réalisme du jeu pour lequel ils décident d’intégrer cette technologie. Cette technique d’affichage d’images est disponible sur les consoles de dernière génération telles que la Xbox Series X et la PS5, et c’est d’ailleurs l’un de leurs principaux arguments de vente, tant cela participe à la création d’univers vrais qui s’adaptent à la progression des joueurs. Quand on voit tous les beaux reflets dans le nouveau Ratchet & Clank sur PS5, on peut être sûr que le prochain jeu Sonic sera très différent de celui sorti sur l’icônique Mega Drive de Sega. Parmi les autres jeux compatibles avec le ray tracing, on retrouve Cyberpunk 2077, Watch Dogs: Legion, The Medium et Gran Turismo 7 pour ne citer que ceux-là.

La réalité augmentée

La réalité augmentée est une technique qui se propose d’insérer de manière réaliste des objets virtuels dans des séquences d’images. En d’autres termes, elle permet de superposer de façon naturelle des images de synthèse sur des images réelles. Grâce à cette technologie spectaculaire, les développeurs se fixent comme objectif de combiner leurs jeux à l’environnement réel des joueurs, de telle manière qu’il est difficile pour ces derniers de distinguer la fiction de la réalité. Pokémon Go, Virus Killer 360 et Art of Defense sont quelques exemples de jeux reposant sur cette technologie. Faisant partie de la longue liste de jeux de la franchise Pokémon, Pokémon Go est un jeu vidéo basé sur la localisation où les joueurs ont pour objectif de chercher et de capturer des Pokémon, des créatures virtuelles qui sont placées dans leur environnement immédiat. Pour accomplir ces tâches, les gamers doivent se servir de la caméra de leurs appareils (smartphone ou ordinateur). On est bien loin là des mécanismes des jeux d’arcades ou autres jeux plus anciens, et avec l’annonce du métaverse, le progrès n’est pas près de s’arrêter dans ce domaine.

La reconnaissance faciale

La reconnaissance faciale est une méthode grâce à laquelle l’on peut reconnaître une personne à partir des traits et caractéristiques de son visage. Grâce à ce procédé pratique dont sont équipés certains jeux vidéo de type jeux de rôle, les joueurs peuvent créer des personnages à leur image. Connue pour avoir développé le célèbre jeu vidéo Fortnite, la société Epic Games a réussi à acheter Hypersense, une structure spécialisée en animation faciale en temps réel. Avec cette acquisition, cet éditeur de jeu affiche non seulement sa volonté de retranscrire immédiatement les émotions des utilisateurs, mais aussi de les autoriser à jouer avec des avatars à leur image. Néanmoins, en raison de ses applications multiples, la reconnaissance faciale est une technologie qu’il faudra bien contrôler pour éviter d’éventuelles dérives.

La réalité virtuelle

La réalité virtuelle est une notion qui regroupe l’ensemble des technologies qui permettent de simuler la présence d’une ou de plusieurs personnes dans un environnement virtuel créé grâce à des logiciels de pointe. Bien entendu, le joueur peut interagir à sa guise avec cet environnement artificiel. Pour jouer à ce type de jeux, il suffit de disposer des équipements prévus à cet effet. Les plus connus sont les casques de réalité virtuelle et les gants dont le but est d’aider les utilisateurs à s’immerger davantage lorsqu’ils effectuent leurs sessions de divertissement. Dans un contexte marqué par la crise sanitaire liée au coronavirus et les confinements qui en sont issus, l’application de la réalité virtuelle constitue un nouveau tournant, notamment dans l’univers des jeux vidéo. Grâce à cette technologie, les joueurs découvrent des possibilités de divertissement autrefois impossibles. Il est donc tout sauf surprenant d’apprendre que la réalité virtuelle est fortement appréciée par une grande majorité des personnes qui ont pu l’expérimenter. Conscients de la popularité de cette nouvelle manière d’aborder les loisirs, de nombreux acteurs de l’univers du casino en ligne ont décidé d’opter pour cette technologie. De cette façon, ils ont l’assurance de fortifier l’aspect social et divertissant des casinos en ligne.

Réalisme dans les jeux vidéo : quelques limites

D’abord, la recherche effrénée de réalisme dans les jeux vidéo ne doit pas pousser les éditeurs à négliger d’autres axes d’améliorations comme la jouabilité. Un jeu vidéo aura beau être le plus réaliste possible, si les joueurs ne prennent pas du bon temps en y jouant, alors cela n’en vaut pas la peine. Ensuite, s’il est avéré que les jeux vidéo de type survie permettent de reproduire certaines situations contraignantes réelles, ils conservent une part d’irréalisme. Cela peut être constaté dans les séquences de jeux au cours desquelles les joueurs doivent porter des charges trop lourdes pour un humain. Enfin, les jeux vidéo de stratégie de guerre ne prennent pas suffisamment en compte des facteurs comme la faim, les blessures et le moral des unités. Au vu de ces quelques insuffisances, les développeurs ne doivent pas oublier que l’intérêt premier des jeux vidéo est le divertissement. Il serait alors préférable de ne pas faire de la quête du réalisme une obsession au risque de nuire au plaisir des joueurs.

1 Commentaire. En écrire un nouveau

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Publicité

Autres Actu :

Publicité

Jeux Aléatoires :

Publicité